Cette série d’articles donne les best practices pour intégrer ProAbono. Transmettez-la à votre équipe technique si vous voulez une intégration pérenne, qui vous permette de créer des offres et des abonnements à la volée sans assistance technique.

Chap 1. La gestion de droits avec ProAbono

Sans ProAbono

Traditionnellement, la gestion des droits dans une application en ligne est un dossier sans fin. Lorsque le client souscrit à une offre, des droits sont libérés à l’utilisateur : l’accès à une fonctionnalité, un nombre de collaborateurs, un quota, etc.

Ces droits vont dépendre de l’offre choisie. Et à chaque nouvelle offre, il faudra revoir tout le code de gestion de droits pour gérer les droits de cette nouvelle offre. Et même si vous êtes malin et que vous avez géré les droits de manière transversale, il faudra constamment revoir le mapping entre une nouvelle offre et les droits associés.

Derrière, il faut ensuite gérer tous les cas qui ‘sortent des clous’ : un client se retrouve avec deux abonnements actifs, il ne paye plus ses factures, il contacte le service client pour une interruption immédiate, il veut une offre sur mesure avec des droits spécifiques, il est prêt à payer pour avoir des droits illimités, il veut payer l’abonnement d’un tiers (ex: une franchise), etc.

Tous ces cas peuvent se produire à tout moment et il faudra les gérer de manière fiable, sous peine de surcharger votre support ou d’avoir des petits malins qui utilisent votre service sans payer.

Avec ProAbono

ProAbono a été conçu pour résoudre cette problématique. Vous pouvez récupérer l’intégralité des droits d’un client en temps-réel par API. Cet appel est optimisé pour la rapidité et supporte une charge colossale.

Mieux : cet appel est similaire à celui qui permet de modifier les droits (POST au lieu d’un GET), ce qui est utile, par exemple, lorsque le client veux ajouter un utilisateur. C’est décrit au chapitre 5.

Ce qu’il ne faut pas faire c’est utiliser l’API pour récupérer l’abonnement courant et se baser du la référence de l’offre (ReferenceOffer). C’est une pratique qui va réduire votre scalabilité (la capacité à distribuer votre service massivement) et qui vous oblige à gérer des dizaines de cas, ou à découvrir de nouveaux cas non-gérés (des bugs quoi) alors que vous êtes en production.

Le concept est simple

Vous déclarez dans ProAbono les fonctionnalités et métriques qui définissent votre gestion de droit.
Vous pouvez récupérer les droits effectifs d’un utilisateur en temps-réel avec l’API ProAbono.

Prenons un exemple concret : ‘Accès à la section Premium’ :

  • Que l’utilisateur ait un abonnement Premium actif…
  • ou qu’il ait souscrit 2 ans plus tôt à l’offre de lancement à -50%…
  • ou que le service client lui ait fait un geste commercial…
  • ou qu’il ait acheté votre service chez votre revendeur en marche blanche…
  • ou que ce soit un testeur qui n’a rien payé du tout…
  • ou que ce soit vous-même qui testez l’application…
  • Que abonnement soit annuel, mensuel ou trimestriel…
  • qu’il paye en euros, en dollars ou en roupies…
  • qu’il ait payé en carte, en SEPA, en chèque, en espèce ou en échange de marchandise…

Peu importe ! L’API ProAbono vous donnera le même résultat : cet utilisateur doit avoir accès à la section Premium.

Oui, vous avez bien compris : vous allez pouvoir gérer les licences de chacun de vos utilisateurs, fonctionnalité par fonctionnalité.

Prochain chapitre : implémenter la synchronisation des droits >

Tagged: